Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

>> !

Recherche

U115 NetlabelList


LISTE DE NETLABEL

Classification alphabétique
A B C D E
F G H I J
K L M N O
P Q R S T
U V W X Y
    Z   0%
Classification par genre
Ambient
Deep House
Drum & Bass
Electro
Experimental
House Dance
Metal
Minimale
Rap RNB Pop
Rock
Techno
Trance
Generaliste


La liste des netlabels propulsée par le site Au Rythme de la Musique est une liste exclusive de plus de 640 Netlabels, la première du genre aussi conséquente, avec un classement interne par genre de musique et une information précise sur le pays d'origine du netlabel.
Cette liste est la propriété de U115 et sa publication autorisée uniquement sur ce site, vous pouvez néanmoins faire un lien vers ce site.


Amis de la liste de Netlabel
Boxson, site de la musique libre français.Dance Industrie

 

Webmaster/Partner material to link this work on your site:


 

Merci pour le cadeau merveilleux, je t'aime



Img - Bienvenu sur le site Au Rythme de la musique, un site de playlist et de tutoriaux autour de la musique créé par un des deux fondateurs de Radio Contact Underground.
Cliquer ici pour signer le livre d or du site.

4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 22:06

Interview de DJ LEX S & DJ ANGEL
DJs - Remixeurs - Producteur

Découvert récemment sur Virtual DJ Radio DJ Lex s et DJ Angel, deux DJs de la nouvelle génération nous livre leurs petits secrets rien que pour vous nous allons les mettre a nu !! Enfin façon de parler !
Leurs sets brillants et toujours très accrocheur très remarqués font trembler les dancefloors où ils s’aventurent. Loin de s’abandonner aux classiques musicaux, la voie qu’ils empruntent est la plus difficille, celle du jamais vu, enfin sur cette planète !! Des mixs lives qui font frissoner, qu’on peut retrouver le samedi soir sur VDJ Radio pour DJ Angel et en semaine pour DJ Lex s et bientôt je l’espère sur le devant des plus grandes discothèques !


Une interview pour le fun, pour donner un sens à leur nom et vous faire connaître qui se cache derrière ces platines en surchauffe !! Et pour moi he he ma première interview !! Allez on la tente ! N?hésitez pas à poser d?autres questions en commentaire.

 



Bonsoir, imaginez que vous etes au milieux d’un champ tranquillement assis en train d’écouter un de vos mix et soudain une bonne grosse vache déboule vers vous à toute vitesse en meuglant d’une force inouie, vous avez deux choix : partir en courant en abandonnant votre lecteur mp3 et votre sac a dos qui contient vos CD favoris, ou lutter jusqu ‘a la mort contre cet etre démoniaque au risque de votre vie ! Que faites vous ?


DJ ANGEL:

Une vache ? (mdr) Non jamais je ne laisserai mes affaires à une vache ! Je me batterai jusqu’à la mort pour mes cds. Cela est sûr! C’est trop dur de m’éloigner de ce que je considère comme ma passion numero 1. Quoi qu’il arrive je me batterai pour la musique jusqu’a la fin !

DJ LEX:


Pour rien au monde je ne laisserais tomber la musique ,je préfère en effet risquer ma vie pour garder ce qui sûrement m’est le plus cher sur cette petit planète mais après si la machine est un composé ingénieux représentatif même de l’intelligence artificiel alors je suis prêt a la désossé au rythme de la house music !


Désolé pour cette première question !!!!! Alors on la refait, alors pour mieux vous présenter, vous allez me dire ce qui compte le plus pour vous dans votre vie, ensuite si ca vous tente raconter moi le plus beau moment de gloire dans votre existence et le pire moment !


DJ LEX:

Ce qui compte le plus pour moi , et bien il y a deux chose , la musique et l’amour, maintenant je mélange un peu parfois les deux, ça peut donner beaucoup de chose, l’amour de la musique ou bien la musique de l’amour… J’aime beaucoup de style du musical je ne suis pas que House ou electro, j’aime beaucoup les rythmes cubains tel que la Salsa (j’en pratique d’ailleurs et oui j’aime bien la danse) et j’écoute aussi les grand classiques de la variété française.
Alors les plus beau moment de gloire et les pires, je vais commencer par le pire, c’était fin juin précisément à une soirée de fin d’année organisée chez une ami. Mon magnifique pc portable ne voulait pas démarrer et comme je ne voulait pas trimbaler tous mon matos j’ai juste pris mon portable mes mp3 et ma Hercule DJ console MK2 et du coup pendant 3 heures pas de musique à cause de ce fichu pc portable … c’est un moment où on se sens impuissant, sans musique, sans rien …
Le plus beau moment fut a la soirée du 19 juin , a la Scala de paris, Purple Haze 2, ce fut une soirée du tonnerre. Vous savez quand on est habitué a être clubber, a vivre la musique en tant que clubber que l’on donne au DJ qui mix tous notre amour et toutes nos sensations pour la musique qu’il nous envoie et bien le jour ou tu te retrouves à la place du DJ et que tu voies les gens te donner ce que tu donnais toi-même au DJ ca te donne la chair de poule tu a une sensation de communication avec les 600 personnes qui sont devant toi, tu as l’impression de leur donner ce qu’ils attendait sans même le savoir et ca c’est un sensation indescriptible et monstrueusement kiffante !!  

DJ ANGEL:

Beaucoup de choses sont importantes à mes yeux dans ma vie. Disons que c’est un groupement de chose ! Ma famille a une très grande importance. Ils sont toujours à mes côtés ! Même si on est tous unique, j’impose mes choix et mes idées, ce qui est très important quand les générations sont éloignées (ah les parents). Enfin l’Art est pour moi le moteur de ma vie ! Je suis tous les jours guide par cette chose, qui lie : la musique, la mode, la peinture, le design, l’histoire, la nature et beaucoup plus. L’Art me donne la chance d’être sur un nuage à part entière et rêvasse comme je suis, l’évasion est parfaite. De plus, l’Art est connecte a une chose qui nous pousse encore plus loin: l’Amour. Voila ce qui me tient a coeur pour le moment, le futur rajoute toujours des ingrédients a mon Art Amour.
Pour ce qui est de la gloire, je préfère dire : « moment(s) mémorable(s) », j’en ai eu des que j’étais venue aux USA. Le moment a été quand j’apprenais la langue Anglaise, j’ai découvert de quoi j’étais capable. J’ai compris que mon futur était 100% artistique. Cela c’est ma gloire !
Pour le pire je ne sais quoi dire car je suis très reconnaissante en vers le Ciel de ce que j’ai et reçu. Le pire n’est pas dans ma vie mais dans ceux qui souffrent tous les jours à essayer de manger ou de se protéger des bombes.



Niveau musique quelles sont vos activités ? Vos ambitions ?



DJ ANGEL:


Pour le moment je fais la Radio de Virtual Dj, j’ai eu aussi la chance d’être sur Paris One, mixer non stop pour le kif et le podcast, en plus je m’occupe de notre site pour se connecter avec tout les passionnes de musique et créer une communauté, un truc spécial qui nous rendrait plus fort. On veut tous apprendre, aller de l’avant donc je pense que le partage est la meilleure des choses. Mes ambitions seraient d’avoir une carrière dans la mode (ce qui est le sujet de mes études) et dans la musique, je pense que pas mal d’artistes font cela. Pourquoi pas moi ?




DJ LEX:

Activité musicale ? Qu’est ce que tu entends par là ?
Et sinon au niveau des ambitions je pense que je vie sur mon nuage en espérant avoir l’opportunité de mixer dans énormément de club qu’il soit grand ou petit ce n’est pas ma préoccupation, je mixe réellement par passion et j’adore ça, le fait de partager ce que je fait avec les gens d’avoir un contact direct sur une même chose : la musique. C’est une sensation magnifique, maintenant c’est sûr que c’est dans la nature humaine de vouloir toujours plus donc j’espère parcourir le monde, pouvoir mixer un peu partout, je n’aime pas rester sur place il me faut du changement et je pense pouvoir le trouver dans le mix.



Parlons un peu de vos mix, on en a déjà parler sur votre forum d’ailleurs, je les trouve toujours aussi impressionnant surtout au niveau de la construction de la playlist qui est quasi parfaite avec toujours des morceaux peu joué en France. Alors déjà que pensez vous du phénomène Crazy Frog en France qui d’ailleurs vient juste de se prendre un gros coup de marteau par un pingouin en colère ??

DJ ANGEL:

Oh cette grenouille me tape sur le système ! C’est trop commercial, mais c’est surtout trop stupide ! Sincèrement, je pense que c’est dommage de filer des contrats à des gens qui font des trucs simples et basé sur le fric ! Quand la musique à une certaine unicité c’est fabuleux ! Quand je cherche sur Beatport de la musique je peux sentir le travail acharné des DJs  sur un titre ! Mais là si cela continue que pourrons nous dire sur notre avenir ? Le monde tourne trop autour de l’argent. Dans la cheminé les Cd a 2 balles de Crazy Frog !!!!!



DJ LEX:

Bien écoute moi je vais t’avouer que malgré que se soit un phénomène qui connaît une renommé international tous ces titre commerciaux, bon enfant, je trouve ça trop bateau.  
Ces gens savent que la population n’est pas exigeante musicalement même en soirée vous leur balancé du « Love dont let me go » et ils sont content. Personnellement je suis très anti-commercialisme, j’essaie de plus en plus avec le temps d’affiner mes playlist afin d’avoir un contenu toujours exclusif et orignal. D’ailleurs pour ceux qui ont écouter les hybridmix 3, 4, 5 et 6 il ont du se rendre compte que je transmute de style a chaque set on va dire que c’était ma période de recherche et d’expérimentation musicale, mais cette période a pris fin avec le HybridMix 6 c’est la révélation que j’ai eu, c’est mon style que je me suis découvert enfin.


Repost 0
Published by U115 [DJ, Webradio RCU] - dans Interviews
commenter cet article
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 02:27
Un jour je découvre son titre belmondo rulez, c'est on peut le dire une première fois que l'on oublie jamais! Un peu l'artiste que l'on peut conseiller aux gens qui n'aiment pas ou ne connaisse pas la house et bien sur mais ca s'est pas la peine, au DJ pour leur playlist, pas la peine car regardez les playlists sur internet, Kucho partout ou presque!
Je le classe dans une catégorie à part, celle des DJ producteur qui ont leur propre style, pas dans celle des grands DJs, non dans celle des créateurs. un talent rare et unique, une musique qui vous transporte loin loin de tout!
 



Je vous ai préparé une petite présentation de quelques trouvailles que j'ai dégoté à droite à gauche sur internet, je vous conseille d'aller sur son site, d'aller dans la partie LISTEN, de lancer par exemple "habla con la luna" (les connaisseurs sauront que cet exemple est loin d'etre pris au hasard ;-) ), et de revenir lire tout ça tranquillou!!!

Ici pour se mettre une ptite musique de Kucho



L'interview de Dr Kucho!!!

"XtremDj) Bonjour Dr Kucho, Peux tu nous dire qui tu es pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Dr Kucho) Bien, je suis un dj et producteur Espanol, j’ai commencé la musique en 1990 et j’ai sortit mon premier track en 1993, depuis j’ai sortit près de 50 productions en vinyle, un LP et près de 45 remixs. Mes plus grands succès furent « La Luna », « Nosfertu », « Mac-in-touch », « Patricia never leave the house » ( meilleur track house par le magazine de dj Spain 2002) et « Belmondo Rulez 2.0 parut sur mon tout nouveau label DiscDoctor. J’ai mixé dans plusieurs villes comme Tel Aviv, New York, Paris, Ankara, Istambul, Athènes, en Slovénie, à Malte et bien sur partout en Espagne.

 

XtremDj) Pourquoi as tu choisi ce pseudo ?

Dr Kucho) J’ai un amis qui faisait souvent des petites bandes dessinées de deux mecs stupides qui s’appellent Cucho et Torten ( Cucho avec un « c »). Quand j’ai sortit mon premier track, j’ai repensé à Cucho mais j’ai changé le « c » en « k » parce que ça le faisait plus ! Et « Dr » juste pour faire un pseudo plus cool, les gens disent que je suis le docteur parce que je suis assez bon pour réparer les machines et les ordinateurs, mais la vérité c’est que j’ai choisi de mettre « Dr » pour que ça donne mieux !

XtremDj) Qui sont les personnes qui t’ont donné envie de te lancer dans l’Electro ?

Dr Kucho) Cet amis justement qui fait des bandes dessinées et aussi Krafterk et Todd Terry.

 

XtremDj) Peux tu nous en dire plus sur ton parcours musical ?

Dr Kucho) J’ai appris par moi même, en écoutant ceux qui en savaient plus que moi et en recherchant par moi même. Je n’ai pas de passé musical mais l’année dernière, j’ai eu 2 bouquins de composition musicale et de règles musicales : ça m’a beaucoup aidé et j’ai appris beaucoup grâce à ça !

XtremDj) Selon toi, quel est ton style et pourquoi ?

Dr Kucho) Je fais de la house, mais pas de la pure house, les gens disent que c’est de la teckhouse. J’ai fait de la techno et de la progressive, aujourd’hui je fais de la house et de la teckhouse, de toute façon j’aime mixer de la house avec plein d’autres styles comme le classiques ou l’ethnique par exemple.

 

XtremDj) Ou puises tu ton inspiration, tes idées ?

Dr Kucho) Comme je te l’ai dit j’aime mixer d’autres types de musique avec la house, ainsi je suis influencé par les BO de films et autres types de musiques non dansantes. C’est bon de pouvoir généré à partir de la house un nouveau sentiment qu’on a pas l’habitude de ressentir et c’est ce qui fait l’originalité des tracks que je produis.

XtremDj) Pourquoi as tu créée ton propre label : Discdoctor ( http://www.Discdoctor.es) ?

Dr Kucho) Avec ton propre label tu prends le contrôle total de tes tracks, promotions, licences, du support web. C’est vraiment intéressant de travailler en pensant à ça plutôt que faire de la musique pour faire de la musique. On se rend compte combien c’est important et on apprend beaucoup de choses à propos du business de la musique.
Tu peux être une musicien extraordinaire mais si tu n’es pas un DJ tu ne pourras pas concevoir un bon morceau de dancefloor, tu dois connaître le métier de dj depuis l’achat des disques au magasin jusqu'au passage de ces derniers dans un set en discothèque. Diriger un label c’est pareil : Ca peut t’aider à mieux connaître le business de la musique et si tu le connaît parfaitement tu peux faire un track parfaitement orienté.

 

XtremDj) Quel est le but principal de ce label ?

Dr Kucho) Faire sortir la musique que j’aime, mes tracks personnels. Quand tu fais de la musique de Club tu as le choix entre faire un track facilement pour le vendre, ou bien faire un track que tu aimes, j’essaye de faire un mix des deux : de la musique que j’aime et de la musique pour vendre. Mais avec Discdoctor, je vais essayer de ne faire que de la musique que j’aime parce que c’est MON label et que j’en fais ce qui me plait J

XtremDj) Beaucoup de tes tracks sortent sur Weekend, quelles sont tes relations avec ce label ?

Dr Kucho) Très bonnes relations, nous grandissons tous les deux et ce depuis le début. Et ce n’est pas seulement une relation artiste – label, chacun aide l’autre dans beaucoup de choses.

XtremDj) A propos du track « La Luna » c’est un de tes plus gros track : parut il y a deux ans on le joue toujours aujourd’hui. Comment expliques tu ce succès ?

Dr Kucho) Bien, La Luna est un track plein d’énergie, c’est un point essentiel pour un track, une ligne de basses puissante et une bonne mélodie de violons … On ne sait jamais ce qui peut arriver avec un track, ca dépend de beaucoup de facteurs et pas que du son, je parle de la distribution, du timing de parution, de l’appui de grands djs, des compilations … etc …
Je veux dire que La Luna est un grand track mais j’ai d’autres grand succès comme « it must be love » : je pense que c’est le plus grand track que j’ai pu produire, mais pourquoi n’est-il pas aussi reconnu ? Je ne sais pas …

 

XtremDj) Tu fais souvent des remixs pour Sony, Epic, Bmg, Warner, Emi, Ariola, Subterfuge, Virgin ... et pour des artistes comme Miguel Bose, Monica Naranjo, Los Del Rios, Guarana, Najwajean, Jewel, AFTC, Dj Dero, ... Le tout doit te prendre beaucoup de temps, mais quel est ta préférence : deejaying, production ou remixs ?

Dr Kucho) Le deejaying c'est cool parce que tu apprends tellement de choses avec les réactions des gens, et ça te donne des sensations fortes en voyant les gens danser sur la musique que tu passes. Cependant la production reste mon occupation principale, Ce n'est pas aussi direct que le deejaying parce qu'il n'y a pas de public dans ton studio mais tu crées un track ! C'est vrai que les gens aiment les djs et oublient les producteurs. Le dj travaille entre le producteur et le public, ce dernier pense que c'est le dj qui les fait danser et leur donne du plaisir mais c'est une erreur, il est vrai que le dj fait un important travail de sélection et mixe les tracks en discothèque, mais il ne faut jamais oublier la personne qui fait VRAIMENT la musique… En fait le meilleur c'est de jouer ses propres tracks en discothèque
 


Pour ce qui est des remixs, c'est marrant parce que tu utilises l'idée d'autres personnes pour faire quelque chose comme si c'était ton propre travail, c'est plus rapide et drôle mais ça ne te donne pas le même sentiment que lorsque c'est ta propre production sur laquelle tu travailles.

XtremDj) Tes tracks sont souvent appuyés par des djs comme : Danny Teneglia, Roger Sanchez, Deep Dish, Fatboy Slim, Paul Van Dyk, Eric Morillo, Joeski, Halo, Hypp-E, Smokin'Jo ... Y'a t il un dj avec qui tu aimerais jouer ? et faire une production ?

Dr Kucho) Bien, travailler avec quelqu'un c'est très dur : il faut faire une addition des deux personnalités et des deux techniques. La relation entre les deux djs doit être bonne pour faire quelque chose de bien, c'est pourquoi je pense que même si ça doit être sympa de jouer avec quelqu'un je préférerais plutôt voir cette personne faire un track seule du début à la fin et ainsi en apprendre plus en l'observant

XtremDj) Tu as jouer dans beaucoup d'endroits, Y'a t il un lieu que tu as préféré ?

Dr Kucho) Chaque endroit est différent et je pense que chacun a ses avantages mais le mieux c'est de jouer dans un endroit différent à chaque fois parce qu'a chaque fois tu ressens des nouveaux sentiments.
Par exemple les gros clubs ne sont pas forcément mieux que les petits, dans un gros club tu peux ressentir une grande sensation en jouant alors que dans un petit club tu peux jouer un autre type de musique que tu ne jouerais pas dans les gros clubs …

 

XtremDj) Tu as mixé en France notamment à la Locomotive, Que penses tu du public Français ?

Dr Kucho) Pas plus différent que les autres publics en fait, de la bonne musique reste de la bonne musique et la bonne musique est apprécier de tous J

XtremDj) Tu vas bientôt faire des tracks pour un film appelé "le mix" Peux tu nous en dire plus ?

Dr Kucho) Bien, Je ne fais pas toute la BO, mon job c'est de produire la BO , sélectionner les tracks, en faire de nouveaux si besoin est, et trouver les meilleures parties de tracks pour les intégrer dans le film. The mix sera une histoire assez marrante de dj's avec l'un de mes vieux tracks comme musique principale du film, c'est "mister twister" un track que j'ai sortit y'a plusieurs années sous le nom " feeling inside". J'ai effectué quelques changements notamment au niveau des lyrics et je l'ai réenregistré pour avoir une meilleure sonorité Le film sortira en Septembre en Espagne.

XtremDj) Que penses tu de http://www.clubxtrem.net ?

Dr Kucho) En étant honnête je n’y suis pas passé, je suis très occupé en ce moment, désolé.

XtremDj) Avant de clôturer cette interview, veux tu ajouter quelque chose ?

Dr Kucho) Merci ! et continuez sur cette voie !
 "

Repost 0
Published by U115 - dans Interviews
commenter cet article
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 11:35
Joachim Garraud, c'est à découvrir au Queen le 31 Mars 2006 et sur son site




Voici une petite interview qui si je me souviens bien est présente sur le site clubber.com...



Tu seras de retour au Mix Club Samedi 25 Février avec Wally Lopez après l'énorme succès que fut la soirée du 17 décembre dernier. T'attends-tu encore à une soirée gigantesque ?
C'est avec plaisir que je reviens jouer au Mix le 25 février avec encore dans la tête les images des 4000 personnes présentes le 17 décembre. Le Mix a su prendre en compte l'invasion de la dernière fois, et tout sera au point pour accueillir un maximum de Space Invaders dans les meilleures conditions possibles. Je suis très excité à l'idée de les rencontrer.

Lors de la soirée du 17 décembre dernier, tu as joué une grande partie de ton set en LIVE, comment te prépares-tu a ce genre d'événement ?
Je me prépare comme tout musicien. J'essaye d'apprendre de nouveaux morceaux, de nouvelles Gimmicks, et de les répéter avec un masque en latex sur la tête dans le noir!

Tu avais joué également en LIVE avec David Guetta il y presque un an aujourd'hui, aimerais-tu retenter l'expérience au Mix Club prochainement ?
L'expérience du Live avec David Guetta a été très marquante pour de nombreux clubbers. Nous réfléchissons en ce moment avec David à quelques dates cet été pouvant constituer une tournée DJ Live.

Tu as mixé la compilation 'ZeMixx' sortie cet hiver, quel était ton but principal avec la sortie de cette compilation ?
Me faire plaisir, en réunissant 19 titres que j'aime jouer lors de mes lives au sein d'un seul CD . En effet, j'ai eu la chance grâce à EMI et FG d'avoir carte blanche, et ainsi mixer une dizaine d'exclusivités et 80% de nouveautés DanceFloor en faisant appel à des amis producteurs (Steve Angello, Eric Prydz, Axwell...). Je suis très fier du résultat; ZeMixx est ma première compilation mixée et je suis très heureux que nous ayons vendu près de 50 000 exemplaires aujourd'hui.

Il existe plusieurs sites qui te sont dédiés, des forums de discussion, tes fans n'hésitent pas à passer plusieurs heures dans le froid pour aller te voir et t'encensent quand tu es aux platines. Est-ce quelque chose que tu désirais et qui fait forcément partie du métier de DJ d'une manière ?
Je ne fais pas le métier de DJ dans le but d'être adulé comme une Pop Star. Le fait de partager mon amour de la musique avec des Space Invaders est largement suffisant, et je pense que c'est le cas. C'est toujours très agréable de jouer devant un public enthousiaste et connaisseur de mon travail. Je suis toujours très surpris et flatté de la passion qui anime ces Space Invaders présents sur mon forum ou dans les files d'attente devant les clubs où je me produis.

Chaque semaine, on peut télécharger ton podcast où on retrouve une émission d'une heure ainsi que plusieurs vidéos de tes soirées et de tes tournées. Est-ce important pour toi d'être aussi présent sur internet ?
Je suis très content de voir que ZeMixx est le podcast musical le plus écouté de France. Grâce à iTunes, j'ai le plaisir de partager encore plus ma passion de la musique électronique en offrant gratuitement chaque semaine 60 minutes de Mix exclusif non stop. Le podcast est pour moi un nouveau média, j'y attache beaucoup d'importance et j'y consacre beaucoup de temps, entre autres à travers la publication des photos envoyées par les auditeurs de ZeMixx.

Tu as remixé des dizaines d'artistes différents : de Mylère Farmer à David Bowie en passant par Kylie Minogue ou Cassius. D'ou te vient cette énorme passion pour les remixes ?
Remixer a été un de mes premiers métiers, et c'est la continuité du métier de producteur. C'est aussi le moyen de faire des rencontres artistiques enrichissantes. C'est une chance énorme de pouvoir donner sa propre interprétation d'un titre d'un artiste que l'on aime.

Quels sont tes prochains remixes pour 2006 ?
2006 sera plus axé sur la production que sur les remixes. Je compte bien écrire et réaliser 3 albums cette année (dont un avec David Guetta), ce qui ne me laisse que peu de temps. Je n'ai donc pas encore de liste officielle des remixes pour cette année.

Allez-vous signer de nouveaux artistes en 2006 sur Fuck Me I'm Famous Rec. ?
Oui. Avec David nous avons décidé de développer encore plus ce label, avec la signature de nouveaux artistes, et une vente exclusive en format digital. Ce sera le premier label consacré aux DJ exclusivement disponible sur Internet.

Vas-tu collaborer avec David Guetta pour son troisème album ? Avez-vous une date de sortie de prévue ?
Nous travaillons en ce moment sur l'écriture d'un troisième album. Il n'y a pas encore de date de sortie prévue.

D'ou te viens cette passion pour les Space Invaders ?
J'ai été un jour attiré par une lumière blanche en suspension dans mon jardin lorsque j'avais 13 ans. Je me suis approché lentement de cet objet lumineux, j'étais comme hypnotisé par sa beauté. Je me suis placé juste en-dessous de cette boule et j'ai reçu un choc qui m'a fait perdre connaissance. Lorsque je me suis réveillé, quelques heures plus tard, j'étais allongé dans l'herbe avec à côté de moi une boule à facettes et un bac de disques. J'ai su alors que j'avais une mission sur Terre...

Quand est-ce que nous pourrons télécharger l'intégralité de la soirée du 17/12 sur ton site officiel www.joachimgarraud.com ?
Un film regroupant les soirées du 17 décembre et du 25 février sera disponible sur mon Podcast au mois de mars. Pour le lire, il suffira de s'abonner à ce Podcast si ce n'est déjà fait, avec iTunes ou en utilisant le flux RSS http://www.joachimgarraud.com/zemixx.rss


Suite à la publication de cette article sur le blog de mon partenaire et rédacteur, je décide de le réactualisé un petit peu!!

Je vous présente rapidement le phénomène Joachim Garraud.

Petite biagraphie pour commencer [SOurce]

Né à NANTES en 1968
Bac B, Deug de Sociologie
7 ans de Conservatoire de Musique (Percussion et Piano)

1985 à 1989
DJ, Animateur Producteur Radio pour Radio Nantes
NRJ Nantes, SkyRock Nantes & FUN Nantes


1989
Mise en place de la première Radio 100% Dance : MAXXIMUM

1990
Résident au BOY (Paris), les 1ères soirées Techno débarquent en France!

1991
Création des studios et de la société de Production SQUAREPROD en association avec Jean Charles Carre
Première Rave à Moscou devant 300.000 personnes

1992
Mix live émission Dance sur le Réseau FM National de Radio M40

1993 à 1997
Festival Techno Manchester, Berlin, Moscou. DJ au QUEEN (Paris)

1999
DJ devant 2,4 milliards de téléspectateur le 31 décembre en Direct des pyramides du CAIRE
Et production du son du spectacle et de l’album de Jean- Michel Jarre


2000
Création du label GUMPROD en association avec David Guetta

2000
Création des labels Wake Up Music & Scream Record.
Production et remix des artistes des labels : DJ Freddy, Chris Pi, Raffen, Franck C, DJ Fex


2002
Sortie de l'album de David Guetta "Just a little more love" 200.000 exemplaires vendus sur la France
Sortie du single "Love, don't let me go" N°1 des clubs pendant 12 semaines avec 500.000 disques vendus en France

2003
Sortie des Remixes pour Kylie Minogue "Love at first sight", David Bowie "Just for one day" & "Heroes", OMD "Enola Gay", Cassius "The sound of Violence", Cerrone "Hysteria", Belamour "Promise me".

Eté 2003
DJ Tour avec plus de 35 dates à travers la France, la Belgique, l’Espagne…
Production et remix du Titre de GEYSTER "Bye bye Superman"


Septembre 2003
Remix pour Tim Deluxe , projet SAFFRON HILL "Love is always there".

Novembre 2003
Soirée Japonaise avec l’inauguration du VANILLA CLUB à TOKYO avec plus de 10.000 personnes.

31 Décembre 2003
Countdown Party au VANILLA CLUB à TOKYO.

Mars 2004
Sortie de l'album de Geyster (i love 1984), du single "Money" de David Guetta et de l'album Guetta Blaster 2004.

Mai 2004
Sortie du film "People" avec plus d'une heure de musique co-composée et produite par Joachim Garraud.

Eté 2004
Plus de 20 dates à travers la France, l'Europe et même l'Asie.

Septembre 2004
Production de AERO le premier album mixé en 5/1 signé Jean-Michel Jarre.

Novembre 2004
Sortie de The World is Mine : Joachim Garraud co-écrit et produit ce titre avec David Guetta.

Janvier 2005
Création avec David Guetta du label F*** me i'm Famous records.

Février 2005
Remix du titre de Juliet, Avalon pour Jacques Lu Cont, remix du nouveau titre d'Anaklein "Lena", remix du nouveau Geyster "John Clay".

Mars 2005
Joachim Garraud remixe le nouveau single de Mylène Farmer "Fuck them All".

Avril 2005
DJ Tour en Chine, 10 jours de Tournée de Shangaï à Singapour en passant par Shenzhen, Jakarta et Guangzhou. Sortie du titre "Summer Moon", en collaboration avec Tim Deluxe, Bob Sinclar, David Guetta.

Mai 2005
DJ Tour en Ukraine (voir le film dans la partie demo). Remix pour Moby et pour Robbie Rivera.

Juin 2005
Remix pour Culture Club et pour Cerrone. Nouveau Maxi sur F*** Me I'm Famous Records : Acid Beat.

Juillet 2005
Summer DJ Tour en Europe et Afrique, Gaypride à Paris (voir film dans Section Vidéo).

Août 2005
Summer DJ Tour suite avec la soirée F*** Me I'm Famous à Ibiza au Pacha.

Septembre 2005
Sortie du nouveau titre Space Invaders are Back. Nouveau remix de Da Hool. Joachim Garraud joue à Nouméa, et pour la technoparade sur les chars de FG et NRJ devant 350 000 personnes.

02 Octobre 2005
Eric Prydz, Sebastian Ingrosso, Steve Angelo, Axwell, David Guetta, Bob Sinclar, Antoine Clamaran, Ralph et Philippe B jouent à Paris avec Joachim pour sa Private Birthday Party.

Octobre 2005
Sortie du single In love with myself issu de GuettaBlaster. Remix par Joachim Garraud & David Guetta de I've got a life (Eurythmics) et Alone in my room (Skin). Sortie du single Joachim Garraud / Rock The Choice.

Novembre 2005
Joachim fait AKIA, un titre aux couleurs d'électro. La compilation ZEMIXX, issue à 100% de l'émission de Joachim Garraud, est vendue en CD duplex ZEMIXX / Club FG.

Décembre 2005
DJ Live au Mix à Paris pour plus de 4 000 personnes. Double disque d'or en France pour l'album David Guetta Blaster, dont la vente dépasse les 200 000 exemplaires.

Janvier 2006
Joachim Garraud et David Guetta sont nominés pour les Grammy Awards du meilleur remix de l'année. Les 2 podcasts Zemixx et Live Videos of Joachim Garraud sont classés 1er et 2è du Podcast Chart de iTunes Music Store.


ASPECTS TECHNIQUES

Le set de Joachim Garraud n’est pas le SET d’un DJ classique. En effet, Joachim Remixe en LIVE lestitres de sa playlist en synchronisant des loops, des rythmiques et autres éléments sonores grâce à des samplers et synthétiseurs virtuels. Mixant ainsi les tubes house et tech du moment, en version exclusive.
Joachim Garraud joue exclusivement sur 3 platines CD (Pioneer CDJ800 ou CDJ1000 ou Denon 3000S ou 5000S), il amène avec lui un ordinateur Powerbook G4 et un Keytard Roland.

Nouveau : intégration de la vidéo dans le set de Joachim Garraud. Pioneer à présenté sa nouvelle platine DVD / CD pour DJ : la DVJX1. Dans le cas où le club est équipé d'un réseau et d'une régie vidéo, Joachim peut désormais jouer avec les images comme il le fait avec le son. Le résultat d'un tel set est exceptionnel : pour la première fois le public assiste à un véritable mixage entre l'image et le son ! La position idéale de l'écran est derrière Joachim pour que le public ait un seul axe de vision. (Extrait). La configuration de la régie change un peu avec 3 platines CDJ et une platine DVJX1. Voir Annexe Set-up Joachim Garraud Video.


Mon point de vue perso:

Joachim Garraud de part son passage par le conservatoire possède une réel maitrise et un réél pouvoir de création selon ses envies. Ses prestations de qualités allié désormais au mixage vidéo font de lui un DJ exceptionnel!
Autour de lui tout une communauté chose rare aujourd hui surtout vu l'ambiance saine qui l'entoure, peut etre l'avenir du clubbing.


Regarder la section Press Kit pour plus de détails.


Repost 0
Published by U115 - dans Interviews
commenter cet article
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 11:25
Une interview très interessante de DJ Paulette:


Tu viens de mixer la première compilation 'Live @ Mix Club Paris', quel était ton objectif principal avec cette compilation et as-tu réussi à y mettre la même magie qu'on peut entendre lors de tes sets au Mix ?
Avec la compilation, 'ai essayé de recréer, aussi proche que possible, les mêmes sets que je fais au Mix depuis que j'y ai une résidence. J'ai choisi une sélection de morceaux qui font constamment plaisir aux gens. J'ai également essayé de le faire le plus live possible, d'ailleurs, la compilation n'a pas été séquencée, elle a été mixée du début à la fin le soir de noël !

À côté de ta résidence au Mix, tu as également une résidence légendaire (par sa durée !) au Ministry Of Sound de Londres. Je ne me souviens pas quand ta résidence y a débuté mais gardes-tu aujourd'hui la même passion pour la musique et cette même joie que lorsque tu as commencé ?
Mon implication avec le Ministry Of Sound a commencé en 1995, quelques mois après mon départ de Manchester où j'avais une résidence à l'Hacienda. Je crois que la première fois où j'ai joué au MOS, c'était avec Princess Julia et j'avais une pression énorme ! J'ai joué dans la seconde salle et la table de mixage était suspendue par des chaînes ! J'étais tellement nerveuse que je faisais sauter les disques toutes les 5 mn ! Ensuite, je jouais aux soirées 'Rulin' et c'est toujours un grand plaisir pour moi de retourner y jouer quand j'en ai la chance. Bien sûr, j'ai toujours la même passion que j'avais quand 'ai commencé, en fait j'ai même une plus grande passion qu'avant !

Tu as commencé tes soirées à Liverpool, au Cagneys, un club qui était à l'origine un club punk et, ensuite, tu as eu ta première résidence au mythique Hacienda de Liverpool. Peux-tu nous en dire plus sur ces années et principalement sur les soirées Flesh ?
Cagney était hilarant, j'avais 14 ans et j'étais abonnée à 'New Sounds, New Styles' qui parlait de tous les artistes du moment comme Spandau Ballet, Siouxsie, Human League, de designers comme Anthony Price, Vivienne Westwood et de clubs comme The Blitz à Londres et le Rum Runner à Birmingham. J'étais désespérée de pouvoir goûter à ce monde et, à cause de mon age, de ne pas pouvoir me rendre dans ces clubs. Un jour, ce magazine à écrit un article sur Cagneys et une de mes soeurs travaillait dans une agence de voyage à Liverpool donc c'était pour moi une bonne excuse pour m'y rendre et y passer le week-end ! C'était le début pour moi d'une grande obsession pour les clubs ! Graçe à une amie de ma soeur, j'ai pu être sur la guestliste et j'ai été très surpris par ce club ! C'était l'époque où David Bowie était une star et tout le monde dans le club lui ressemblait ! La musique était quelque chose que 'on entend plus aujourd'hui, les disques de Donna Summer étaient les plus joués à cette époque. Je m'étais habillée dans une combinaison ultra sexy (qui était horrible en la revoyant) et j'ai eu ma première session bisou au Bar ! Après tout, je ne devais pas être si mal habillée... Après ça, j'ai suivis Steve Proctor à l'Executive Club, toujours à Liverpool, mais mes soirées commençaient à se sentir à l'école. Heureusement, quelques mois plus tard, une autre de mes soeurs à travaillé au 'Pips' de Manchester, un complexe énorme avec 7 salles, et j'y allais deux ou trois fois par semaine pendant 3 ans et ensuite, j'étais assez âgée pour me rendre dans d'autres clubs sans avoir besoin de ma soeur ! Ma résidence à l'Hacienda est venue beaucoup plus tard. Après avoir été au Pips, Berlin, Deville & partout ailleurs où je pouvais, un ami m'a présenté Adele qui organisait une soirée et avait besoin d'un DJ sans pouvoir vraiment le payer. Je me suis proposée car j'avais une énorme collection de disques mais surtout parce que j'étais enthousiasmée par l'idée de pouvoir jouer à l'Hacienda. J'y ai joué de 21h à 02h & j'ai été payée 30£, ce que je considérais être un énorme bonus ! Techniquement, j'étais pas au top, je n'arrêtais pas de demander aux gens autour de moi si tout était OK et comment fonctionnais le matériel ! Mais les clubbers ont aimé et la soirée a été un gros succès. Après ça, Adela demanda aux organisateurs de Flesh si nous pouvions nous occuper de la seconde salle. Nous avons joué ensemble mais voici un secret, Adele n'a presque jamais joué un morceau et comme nous partagions le cachet, elle n'est pas restée longtemps. Je me suis donc occupé de la seconde salle seule ou avec d'autres amis DJ. 'Flesh' était une énorme soirée, chaque premier vendredi du mois, c'était le rendez-vous qui battait toutes les soirées qui étaient organisées à Londres. Ce n'était pas qu'une soirée, les gens planifiaient un mois à l'avance ce qu'ils allaient mettre pour cette soirée et économisaient tout le mois pour s'éclater pendant une nuit. Dès que la soirée était finie, on préparait la suivante. Jouer à Flesh m'a aidé pour travailler à Granada TV où j'étais présentatrice de 'Juice', une émission pour les jeunes. J'y ai travaillé pendant 2 ans en même temps que mes soirées à l'Hacienda.

Tu as pu jouer avec les résidents du Mix Didier Sinclair, Fafa Monteco, Sam Karlson ou Freddy mais également avec de très gros guests. Qui aimerais-tu inviter au Mix à jouer à tes côtés ?
Il y en a tellement ! J'aimerais vraiment pouvoir inviter Eric Prydz, ses productions sous le pseudo Cirez D déchirent le club à chaque fois que je les passe ! Mais sinon, des artistes comme Josh Wink, Tiga, Green Velvet, Timo Maas ou Armand Van Helden m'intéressent beaucoup également !

À côté de tes soirées en Angleterre, au Mix à Paris & partout ailleurs, tu as également travaillé avec Defected Rec. & Azuli Rec. Deux labels très prestigieux. Que faisais-tu avec Defected & Azuli ?
Après avoir quitté Mercury Rec., '?ai été responsable de la promotion pour Azuli Records pendant 2 ans. Je m'y occupais de toute la promotion : radio, presse, club... Pendant les six premiers mois chez Azuli, j'ai été également responsable de la promo pour Defected en Angleterre. J'ai travaillé au lancement de 'Get Get down' en Angleterre, Harry Romero 'Hazin & Phazin' & One Phat Deeva 'In And Out Of My Life' parmi d'autres morceaux.

J'ai entendu qu'à côté de tes soirées, tu étais également mannequin et danseuse, pourquoi as-tu arrêté ces fonctions ? Tu voulais te concentrer sur la musique ?
J'ai arrêté le mannequina et la danse parce que je me sentais mieux derrière des platines ! Je danse toujours mais j'essaye de le faire plus derrière des platines que sur des podiums !

Tu es la première femme résidente du Mix Club Paris, penses-tu que c'est une bonne évolution pour ta carrière et pour les femmes en général ?
Je pense que c'est une évolution naturelle pour moi. Ce n'est pas tous les jours que j'ai la chance de jouer aux côtés de guests aussi importants et dans un aussi beau club que le Mix ! L'équipe y est très créative, les line-up sont impressionnants et le sound-system est top ! Ça m'a également donné l'opportunité de mixer la première compilation et cela m'a apporté l'attention du public Parisien d'une manière si positive.

Tu vis désormais à Paris, que penses-tu de notre ville et de ses clubs ?
J'adore Paris ! Il n'y a, d'après moi, aucune autre ville au monde qui offre ce mélange de beauté, de romance et de culture ailleurs dans le monde. Je pense également que les clubbers sont plus frais qu'ailleurs, les gens veulent encore sortir ! Ils sont également très pointus sur la musique ce que je trouve très encourageant et inspirant.

Quel reste ton meilleur souvenir au Mix Club Paris ?
D'une manière ou d'une autre, chaque soirée où 'y ai joué reste un très bon souvenir (c'est quand même rare un club où les gens chantent votre nom avant que vous preniez les platines !) mais je crois que la meilleure reste la soirée d'Halloween où j'ai joué avec Didier Sinclair & Fafa Monteco. Il faisait froid dehors et une chaleur incroyable à l'intérieur ! Mes disques étaient brûlants ! C'était un lundi soir et le club était blindé ! J'avais eu l'idée de me déguiser en sorcière et j'étais tout simplement entrain de cuire avec la chaleur qu'il faisait ! Didier, Fafa & moi avons joué extrêmement bien du début à la fin. C'était une si bonne soirée que j'ai dansé sur la scène avec mon chapeau de sorcières pendant le morceau 'Do What You Du' de Yoshimoto ! Je ne suis pas prête d'oublier cette soirée !
Repost 0
Published by U115 - dans Interviews
commenter cet article
4 septembre 2005 7 04 /09 /septembre /2005 23:24

Suite de l'interview avec DJ Angel et DJ Lex !!!





« Salut, j’aime bien ton mix, moi jsuis DJ j’ai 50 GO sur mon DD, tu mix avec quoi toi ? »  ce genre de phrase désolante vous avez bien du la rencontrer, qu’est ce que vous penser de la DJmania actuelle ? et quelles conseils donneriez vous à une personne qui se lance ?

DJ LEX:

Moi déjà je souhaite venir à la question première, que représente le mix pour chacun d’entre vous ? Il ne faut pas se lancer dans le Mix parce que c’est une mode ou une tendance qui plait, ou encore pour gagner de l’argent. Il faut se lancer par ce qu’on aime ça, parce que chaque moment que l’on passe devant ses platines doit être une libération, chacun doit trouver la personne qu’il veut être au moment ou il le veut. Dans mon HybridMix 6 j’ai décidé de me transformer en une sorte de Machine ou de Robot du futur, qui déclare que la musique humaine n’existe plus avec la musique toute le Folies sont permises. J’ai juste un conseil a donné au DJ qui débute : Aimer ce que vous faites et ressentez la musique au plus profond de vous-même, c’est comme ça que vous vous identifierez des autres DJ qui vous entoure.  

DJ ANGEL:

Je vais te dire la vérité au sujet de moi et le mixing ! Franchement je ne savais rien au début j’y suis tombé assez tard dans ma vie malheureusement ! Mais bon vaut mieux tard que jamais ! Pour moi quand j’ai découvert les platines je me suis dis « tiens voici une manière différente d’exprimer mon amour pour la musique » A cette période la j’avais besoin de quelque chose pour m’aider à me construire à reprendre confiance en moi. J’ai eu des années un peu dures au début aux USA. VDJ me passa sous la main et je m’y suis mise très sérieusement. Plus je travaillais et plus je retrouvais de la confiance et de la paix en moi ! Cela m’a sauvé dans un moment un peu dur de ma vie ! Ca me libère, emporte, dirige, vers une vie plus calme et plus relaxe. A présent devant mes platines j’essais toujours de tout effacer et d’oublier le stress qui m’embête en général. Etre DJ c’est pas comme ça ! Etre DJ c’est comme avoir une relation amoureuse, mais c’est avec des platines ! Pour te dire, sa m’arrive de rester regarder des Cjd 1000 pendant de longues minutes en m’imaginant ce que je pourrais faire avec. Je cherche toujours a gauche et a droite ce qui me rendrait une meilleure Dj. Si c’est une mode pour eux, sa passera, car sa demande du travail et une grande, grande passion !



Imaginez vous etes en train de faire le mix de votre vie au mix club de Paris, Joachim Garraud est en train de pleurer en vous écoutant mais votre portable se met a sonner, votre amis le plus cher ou votre ami€ a de gros soucis et vous demande de venir le chercher a la gare monparnasse (pas dur y a qu’a monter les marches ;-) ) Que faites vous ?

DJ ANGEL:

C’est dur d’être dans ce genre de situation ! mais un mix est un mix et une vie est une vie ! Je pense que si déjà Jojo a pleuré je pourrais partir tranquille ! Car je sais qu’il a eu un très grand plaisir ! Alors je filerai vite fait en me faisant remplacer bien sur, car je respecte le public, chercher mon ami(e) en détresse.

DJ LEX:

Et bien aussi fou que cela puisse être, je coupe toute la sono et je file retrouver mon ami(e), car déjà d’un si tu as réussi à mixer au mixclub une fois tu pourras te donner les moyens de le faire une deuxième fois alors que l’aide que tu peut apporter à des personnes qui te sont cher c’est une occasion qui ne se presente qu’une seule fois et il faut la saisir sans même se poser de question, ne pas le faire serais du pure égoïsme.



Qu’est ce qui d’après vous fait une bonne prod ? Quelles conseils donneriez vous à des personnes qui se lance dans la création musicale plus particulièrement en electro house ? Je sais par exemple que toi DJ Lex s tu as suivi le conservatoire (ça me rappelle quelqu'un ça !) est ce important pour toi ? et DJ Angel as-tu suivis le même chemin ?


DJ LEX:

La prod c’est très complexe, le talent fait sa part chose comme l’imagination et la créativité mais il faut se rendre à l’évidence pour une personne qui n’a aucune notion musicale ça me parait très difficile et laborieux. Il y a une route a toute chose pour les faire bien, moi ce que je conseille aux futurs compositeurs, c’est tout d’abord d’étudier les notions musicales, les gammes, les accords, les tons et ses variantes, la rythmique.
Mais je pense que le rythme, tu l’a ou tu l’a pas ça c’est un fait, maintenant oui ça ma beaucoup aidé pour détailler mon parcours au conservatoire, je suis rentré en sautant deux classes et été Lauréat les 4 première année, ensuite la cinquième année j ai abandonné pour manque de diversité musicale, mais ça ma beaucoup servi oui, ça ma permit de m’élargir a une culture musicale beaucoup plus varié. 

DJ ANGEL:

La production c’est toute une histoire ! Moi je n’ai pas eu la chance de faire du conservatoire ! Mais je sais que je suis capable avec des loops de faire une chanson complète ! Disons que je travaille avec l’oreille et le chant. Si j’ai une mélodie je la donnerai a Alex en lui la chantant et etc. Pas mal de gens font cela. J’ai travaille sur Ejay et puis Soundblaster dans le passe je me suis éclate ! je pense que dans les grand studio tu as ces ordis full de loop et tu te sert comme bon te semble ! Certains aiment rajouter leur touche perso grâce un Synthé Audigy par exemple. Pour les gens qui se lancent je pense que c’est important de trouver quelqu’un qui a des bases en musique pour se lancer. Mais je sais que certains sont très bons alors allez’y produisez, car c’est comme cela que l’on se démarque des autres !


Votre association récente sur votre forum marque peut être le début d’une grande coopération comme on le retrouve souvent pour de grand DJ français, d’où vient cette idée ? Cette coopération pour vous est elle importante et jusqu’ ou allez vous la poursuivre ?

DJ ANGEL:


Je trouve déjà notre rencontre étrange ! Tu vois du genre surnaturel ? Je ne sais pas c’est arrivé comme ça ! Alex m’a rajouté dans sa liste msn et après on a discute et boom ! (Grâce à VDJ radio) ça été très rapide ! on s’est très vite entendu ! Tu vois ce genre de rencontre dans ma vie ont été rares ! Je pense que notre union est importante, mais on est aussi indépendant. Alex et moi on a nos idées et nos envies on est libres, mais on aime se consulter, se conseiller et s’aider. Tu vois une union c’est sa, sa ne doit pas effacer nos personnalités mais au contraire les faire paraître au plus claire ! Cette union est très importante c’est une stabilité pour moi. Je pense qu’on se complète très bien, chacun apporte quelque chose à l’autre ! notre motivation numéro un était de faire une chose unique ! de changer le monde ! Voila cela n’est pas encore fini, lui et moi avons encore du chemin ! on a des tonnes de chose à partager avec vous ! donc c’est à suivre !




DJ LEX:


Et bien pour revenir a la source de tout, je me souviens que moi et DJ Angel on s’est rencontré a travers la Radio de virtual DJ et en parlant on a découvert une entente exceptionnelle et je me suis tout de suite senti en confiance. Je lui est alors parler de mon ambition de monter un projet mais c’était très vague mon idée au début on va dire que j’ai rendu le terrain parfaitement plat et ensuite on a poser nos brique ensemble.
Je pense que cette coopération est indispensable, on a toujours été la l’un l’autre, même dans les moments difficiles, pour se soutenir et sa a crée notre force et notre motivation pour continuer et poussé toujours nos ambitions plus loin, si il n’y avait pas de DJ Lex& DJ Angel, il n’y aurais rien et on ne serais sûrement pas en train d’échanger cette agréable conversation aujourd’hui.



Petite question sur le téléchargement de musique sur Internet, pensez vous que cette question vaut la peine ou que finalement ceux qui se la posent ont rien compris à la musique ?


DJ ANGEL:

Ce sujet est compliqué ! Franchement j’achète tout ! Depuis que je suis devenue DJ, j’ai compris combien une chanson avait de la valeur, on les cherche, on les cache comme des trésors uniques, et on les donne pas a n’importe qui ! Certes, c’est dur de tout acheté car cela nous coûte très cher ! De plus quand on est étudiant c’est dur ! Je pense la solution serait de les vendre a un prix très abordable et d’avoir accès a tous les titres du monde ! Mais tout !  Cela prendra du temps et beaucoup de contrats entre les pays et les maisons de disques ! C’est très compliqué ! Je pense que si les gens télécharge c’est parce qu’ils sont encourages. Je peux vous dire que cela me ferai mal de voir un de mes titres sur emule ! Je penserai que tout mon travail et investissement est tombe a l’eau... il faut réfléchir chacun gagne son salaire de manière différente !

DJ LEX:

Ça c’est ce qui s’appelle prendre le taureau par les cornes. Ce n’est pas un manque de compréhension musicale le fait d’envisager le télécharger, ça rentre dans une tout autre polémique.
Il ne faut pas que les gens se disent que c’est bien ou pas, il faut qu’il se mette à la place artistes, je répondrais à cette question par un autre :
Est-ce que vous en tant que producteur vous aimeriez que 50 % de votre chiffre de vente soit perdu à cause de téléchargement ?
Vous savez la musique est une passion qui demande un investissement ou plutôt deux, le matériel et la musique, c’est comme tout passion, que se soit le tunning, le sport ou autre, chaque passion demande sont investissement et le téléchargement n’est qu’un façon simple de rentré dans un cercle vicieux.
Ne fait pas à ton prochain ce que tu n’aimerais qu’il te fasse.


Votre genre de musique favoris pour vos mix ?et celui quand vous etes simple auditeur ?


DJ ANGEL:

Quand je mix c’est vraiment la house electro ! Je m’amuse avec ça ! Je ne me vois pas mixer autre chose ! Par contre quand je suis auditeur c’est autre chose. Je suis ouverte à plusieurs horizons. Bien sûr la musique électronique est super a écouter, mais des fois je veux me relaxer l’esprit alors la bonne vielle soul music s’amene. J’aime ce qui est ancien car les sons sont authentiques et uniques ! Je me régale sur des titres de Sade quand je suis nostalgique, et j’en passe.  Pour quelqu’un de romantique j’ai besoin de la soul dans ma vie. Mais je suis une bombe d’énergie aussi alors l’electro m’appartient tout aussi !


DJ LEX:

Pour mes mix je suis très house dans tous ses dérivés mais j’ai trouvé mon penchant pour la house electro.
Sinon en tant qu’auditeur une cure de rythme latino, de blues, Jazz et variété ne fait que du bien aux oreilles, c’est ce qu’on pourrais appeler le retour aux sources.



Vous avez récemment créé un podcast, d’ailleurs vous aviez demandé de l’aide à un imposteur qui finalement s’est barré en vacances vous laissant vous débrouiller !!! Un podcast de plus ou le fruit d’un travail corsé ?

DJ LEX:


Le fruit d’un travail plus que corsé, alors que la solution était sous notre petit nez mais je laisse DJ Angel vous expliqué tout ça après tout c’est elle qui a fait cette découverte.



DJ ANGEL:


Ahaha ! L’imposteur ! Non en fait je ne sais pas moi je suis du genre a toujours chercher la solution au problème. Alors j’y suis arrivé  en me plongeant dans le XML ! Je dois dire que la connaissance du HTML aide bien ! Cela demande beaucoup de boulot cela est sûr ! Là par contre j’essais de comprendre comment associer des images au podcast ! encore un nouveau casse tête !


A DJ Angel ! Alors tu résides au Etats-Unis est un choix ou une terrible suite d’événement affreux qui t’a pousser au delà de la limite du raisonnable ? (lol)


DJ ANGEL:


(Mdr) Je pense que je ne suis pas reste en place de toute ma vie ! Tu vois je suis née en Suisse, après j’ai dû retourner en Tunisie (mon père est né là bas) et après me voila ici ! je pense que cela m’enrichi tellement ! L’Amérique c’était mon challenge depuis l’age de 14 ans ! Disons que je rêvais du Reve Américains. Tu vois au début s’adapter ici était un grand travail ! Car je suis lente ! Mais là c’est super ! je pense que j’apprends tellement ici ! tellement ! je suis très fier d’être en arrive la déjà ! J’espère conquérir l’Amérique ! et comme je dis on vit sur une même planète donc en Amérique ou en Afrique ... ya le net et les avions, donc je suis positive ! Si un jour je décide de bouger je le ferai !


Que pensez vous des critiques sur le mix numériques via logiciel par exemple ? Et au fait vous mixer sur quoi ? Et sur quel support ?


DJ LEX:


Les critiques sont tous simplement mal fondés, les personnes ne devrais pas critiquer la méthode utilisé mais la qualité du mix, moi je n’est qu’un seul chose a dire, celui qui se permet de critiquer un terrain qu’il ne connaît pas devrais essayer de l’apprivoiser et de rendre compte par lui-même que ce n’est pas parce qu’il y a un ordinateur entre les platines et les enceintes que le mix devient automatique et aisé.
Pour ma part je suis en train de passer a deux platine CD Denon DNS1000 avec table de mixage Ecler Nuo 3 et bien entendue VirtualDJ 4 qui vient de sortir avec des CD time code bien sur.


DJ ANGEL:


Je pense que le monde change avec la technologie et c’est valable pour tout ! Cela nous facilite la vie ! Mais les gens sont toujours contre ce qui est nouveau et ce qui est pour moi une révolution ! Un DJ avec ou sans vinyles cela n’a pas de différence! Je pense qu’avec la technologie il y a plus d’option et de nouveaux sons à créer ! L’auditeur aura un son plus précis, plus unique, et à chaque fois ce sera différent ! Enfin pour mon cas j’utilise à présent Virtual Dj 4 et j’en suis très contente ! On peut mixer de la musique comme des clips ! Je peux te dire que VDj a beaucoup d’avenir car à l’expo [NDLR : DJ EXPO 2006 à Atlantic City] j’ai vue énormément de copies de VDJ ! Mais des centaines ! Alors pourquoi critiquer, c’est l’avenir !



Coté production, en faite vous ? Que pensez vous de ça : un jour j’ouvre le magasine Only For DJ en espérant avoir des commentaires sur le mix des DJ et tout et paf je me prend dans la gueule que des DJ machin producteur, DJ PRODUCTEUR, remixeur, bref aujourd’hui faire de la production est il essentiel pour démontrer finalement qu’on est un bon DJ ?

DJ LEX:

Faire de la prod n’est pas essentiel pour démontrer son talent de DJ, se sont de chose complémentaire certes mais distincte. Disons que c’est un besoin de création qui vient par la suite, rien de mieux pour donner une touche personnelle à un set que de mettre une de ses prod.
Personnellement je ne me suis pas encore lancer dans la prod ça devrait arrivé d’ici octobre, ça demande beaucoup de temps et d’investissement donc je préfère prendre le temps pour bien faire les choses.

DJ ANGEL:

Je crois que la production est une seconde facette du Dj. Elle n’est pas obligatoire. Mais je pense que tous les djs veulent se différencier en créant leur propre son ! Tu vois quand tu lances une de tes chansons sur un Dance floor cela fait un autre effet que de mixer un truc qui ne t’appartient pas. Pour cela il faut un sacre bagage, je pense que je vais m’y mettre avec Alex. Je vais lui envoyer le synther Audigy pour bosser sur Reason et on vera.


DJ Lex s & Dj Angel que pensez vous l’un de l’autre ? (pas d’insulte lol)


DJ LEX:

DJ Angel a beaucoup de talent, et a beaucoup  progressé depuis le début de notre projet, et puis humainement DJ Angel est tout simplement extraordinaire, je l‘apprécie énormément.

DJ ANGEL:

Je pense qu’Alex est un gars bien, le genre de gars qu’on adore tout de suite !  Je suis sa fan numéro 1. Il m’inspire beaucoup et l’avoir avec moi c’un grand honneur !  C’est pas un simple ami, c’est un des mes amis les plus distingue !


Quelle est le titre que vous détester le plus !! Genre un mec chelou complètement bourré viens vous voir dans une soirée et vous le demande, que lui répondez vous ?

DJ LEX:

Je ne déteste aucun titre a ma connaissance, mais vous savez ce qu’on dit « l’amour rend aveugle » peut rend il sourd…

DJ ANGEL:

Je dirai non au hip hop car en soirée j’en aurait pas ! donc ! Tant que c’est pas Crazy Frog ça va quoi ! Puis les mecs bourres ... j’espère qu’ils resteront loin car je déteste ça !


Une petite anecdote marrante lors de l’une de vos soirées ? En tant que DJ ou comme simple terrien !!


DJ LEX:

Une anecdote assez amusante, c’était avec DJ Angel, bon c’est pas grand-chose mais un jour on se parle et DJ Angel me dit « je suis désolé j’ai pas eu le temps de bosser sur le site » et du coup je lui est répondu que ça tombais bien parce que non plus, ça démontre notre belle harmonie, même quand on fou rien c’est ensemble lol.

DJ ANGEL:

Ta raison Alex, quand on fait rien, on fait rien ! Je pense qu’une fois j’ai mixé à la radio et il n’y avait pas de son. J’étais en panique et boom j’ai vu que mon line in n’était pas dans ma carte son ! Je suis très tête en l’air malheureusement ! Il m’arrive tout le temps d’oublier la moitié de mes affaires quand je vais en cours ! Mais bon avec le djing cela m’a apprit à me concentrer et à tout vérifier 2,3 fois.


Allez pour la fin connaissez vous Radio Contact Underground !!!!? Que pensez vous globalement des web radios par rapport par exemple au radio FM ?

DJ LEX:

Oui bien sûr c’est une radio avec un contenu et un concept très intéressant qui permet aux jeunes producteur de partager leur prod et de se faire connaître, c’est une radio que je recommande à tous.
Globalement les Web radio sont très intéressantes pour les DJs qui ont une certaine expérience et qui veulent partager leur plaisir de mixer. C’est une très bonne chose surtout que les radio FM reste très fermés, la Web radio c’est la radio accessible a tous.

DJ ANGEL:

Oui, et je pense qu’elle a beaucoup d’avenir, mais comme tout sa prend du temps ! J’ai compris avec le site que tout demande beaucoup d’énergie et surtout du temps ! Le concept est unique donc c’est bien continu comme cela et bonne chance pour l’avenir tu nous as à tes cotes en tout cas ! Ou il y a échange, il y a de la magie !



Le petit mot pour conclure ? une question à me poser ?



DJ LEX:

Et bien j’espère que cette interview aura assouvi et répondu aux questions que beaucoup se posent et j’espère à très bientôt.

Une question avant de partir, jusqu’ou envisagé vous d’étendre votre projet ?

DJ ANGEL:

Merci pour l’interview j’ai eu un grand plaisir a répondre a tes question ! Je te souhaite tout le succès pour l’avenir, comme j’ai dis tu nous a tes côtés donc n’hésite pas ! Merci !

U115:



Merci à vous pour cette grande première !! J’espère que dans dix ans vous vous souviendrez de votre première interview quand vous mixerez sur les plus grands dancefloor lol ;-)
Pour notre projet a Max et moi, on a pas de limite, c’est un peu comme notre trésors c’est ce qu’on se dit tout le temps, alors on l’abandonnera jamais, par contre il va prendre des formes différentes au fil du temps et plus d’un seront surpris je pense !! En tout cas merci à tous ceux qui font partie de l’aventure plus particulièrement les producteurs qui nous font confiance, ils ne le regretteront pas ça je le promet !



Vos questions, vos réactions sur cette interview en commentaire bien sûr!! Vous commencez a être habitué non?



Repost 0
Published by U115 [DJ, Webradio RCU] - dans Interviews
commenter cet article